CDT: les déclarations de Abdelkader Zaier

La Centrale syndicale, qui évoque l’ampleur des défis et des missions syndicales et de luttes au cours de la prochaine phase, restera au cœur du mouvement social, a souligné le secrétaire générale de la CDT Abdelkader Zaier à l’occasion des célébrations de la Fête du Travail.

La confédération restera « à l’avant-garde du mouvement social réclamant la démocratie, la liberté, la justice sociale et le développement durable », a-t-il relevé.

« Le dialogue a été ouvert sur l’amélioration des revenus et lors duquel la CDT a insisté sur la révision des propositions du gouvernement. Cela dans l’espoir de parvenir à un consensus avant de passer à la discussion du cahier revendicatif de la Confédération », a-t-il ajouté.

Suite aux différentes réunions et négociations, le syndicat a fait parvenir ses amendements au projet d’accord. Ils ont concerné l’amélioration des revenus devant intervenir à partir du 1er mai 2019, à la mise en œuvre du reste de l’accord du 26 avril 2011,  la retraite,  l’impôt sur le revenu,  l’impôt sur les pensions de retraite…, a noté M. Zaier.

Dans le même contexte, il a estimé que la non inclusion des propositions et des amendements de la Confédération a poussé celle-ci à se retirer de la réunion du 25 avril dernier et à refuser de signer l’accord.