MRE : Mobilisation générale
4 août 2016
Souhail Nhaili (459 articles)
Partager

MRE : Mobilisation générale

Les mentalités changent, les générations se succèdent et les attentes diffèrent d’une région d’implantation à l’autre et d’un profil de MRE à l’autre.

La communauté des Marocains résidant à l’étranger est de plus en plus au centre des politiques publiques menées ces dernières années. Non plus parce qu’elle constitue une source importante de ressources financières en devises, mais parce qu’elle représente une véritable richesse nationale à plus d’un titre. En effet, même s’ils y participent déjà, les Marocains du monde peuvent contribuer de manière plus soutenue à l’essor socioéconomique du pays en général et de leurs régions d’origine en particulier. Non seulement à travers des investissements classiques dans l’immobilier ou la restauration par exemple, mais avec de réels investissements productifs de type industriel ou de service. La communauté marocaine à l’étranger regorge également de compétences et de profils pointus qui peuvent apporter une réelle valeur ajoutée à l’économie marocaine et répondre à des besoins concrets des grandes entreprises et administrations.

Pour profiter pleinement de ce potentiel et faciliter aux MRE la saisie des opportunités qui s’offrent au niveau national, une stratégie multidimensionnelle est menée depuis quelques années par les pouvoirs publics, à travers le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration. Aide à l’investissement, subventions, information, programme de mobilisation des compétences marocaines à l’étranger…, plusieurs actions sont menées simultanément pour créer une dynamique forte pour et grâce aux MRE.

Mais il ne s’agit pas que de cela. Les mentalités changent, les générations se succèdent et les attentes diffèrent d’une région d’implantation à l’autre et d’un profil de MRE à l’autre. D’où l’idée de mener des études pour comprendre les évolutions et les besoins des jeunes générations de MRE afin de mettre en place les outils et les politiques appropriés. Enfin, il s’agit de maintenir et renforcer les liens entre le Maroc et cette communauté de façon permanente et non pas d’interagir avec elle uniquement à l’occasion de son retour au pays. Plusieurs programmes éducatifs, sociaux et culturels sont donc menés dans les pays d’accueil pour promouvoir la culture marocaine et islamique et prêter main forte à cette communauté au-delà des frontières.

Notons qu’en plus du ministère chargé des MRE, une multitude d’organismes œuvrent dans le cadre de cette vision portée par SM Mohammed VI. Conseil des Marocains résidant à l’étranger, Fondation HassanII pour les MRE, Fondation Mohammed V pour la solidarité…, tous les acteurs sont mobilisés pour prêter à cette communauté toute l’attention qu’elle mérite et lui permettre de participer au développement du Maroc.

Souhail Nhaili

Souhail Nhaili