Pays basque : l’ancien chef politique d’ETA Josu Ternera arrêté en France

Il était recherché depuis 2002, lorsqu’il était député au parlement basque pour le parti indépendantiste Euskal Herritarrok.

L’ancien chef politique de l’Organisation séparatiste basque ETA, José Antonio Urruticoetxea Bengoetxea, a été arrêté ce jeudi 16 mai à Sallanches au Sud-est de la France, a indiqué le ministère espagnol de l’Intérieur.

Âgé de 69 ans, Bengoetxea, alias Josu Ternera, a été arrêté dans le cadre d’une opération baptisée « Enfance volée », menée tôt le matin par la Garde civile espagnole en collaboration avec la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) française, précise la même source dans un communiqué.

L’ex-chef de l’ETA, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par Interpol, résidait à Saint-Gervais-les-Bains, près des frontières entres la France, la Suisse et l’Italie.

Il était recherché depuis 2002, lorsqu’il était député au parlement basque pour le parti indépendantiste Euskal Herritarrok, rappelle le communiqué.

Josu Ternera avait été convoqué à l’époque par la Cour suprême « pour avoir ordonné l’attentat contre une caserne de la Garde civile –commis en 1987- qui a fait 11 morts, dont 6 mineurs ».

Ternera avait enregistré avec sa voix la « déclaration finale » par laquelle l’ETA annonçait sa dissolution définitive en mai 2018.

Le ministère espagnol de l’Intérieur relève que cette opération reste ouverte, soulignant que la Garde civile poursuit ses efforts de recherche et de localisation d’autres « terroristes fugitifs de la justice », à travers « des contacts avec des dizaines de corps de police et de services de renseignement de pays tiers ».

(Avec MAP)