L’économie britannique devrait croître de près 2,5% en 2016

L’économie britannique devrait continuer à croître pour la troisième année consécutive, en enregistrant une hausse de 2,5% de son PIB en 2016, selon les prévisions publiées par le cabinet « Grant Thornton ».

Pour sa part, le taux de chômage, qui est à son plus bas niveau depuis 2008, atteignant 5,2% de la population active, devrait continuer à reculer, selon l’avis des analystes et experts financiers.

Quant aux chefs d’entreprise britanniques, ils figurent parmi les plus optimistes d’Europe. Ils prévoient une hausse de leurs bénéfices en 2016, en tablant sur une progression de leurs exportations, leurs investissements et de leurs dépenses dédiées à la recherche et au développement.

Toutefois, certains analystes pensent que le Royaume-Uni n’est pas immunisé contre le ralentissement de l’économie mondiale, à commencer par l’impact de l’essoufflement de l’économie chinoise.

Certes, les exportations ne sont pas le principal moteur des entreprises britanniques. Mais l’industrie d’Outre-manche a commencé à souffrir, d’autant plus que la hausse de la livre sterling a rendu les exportations moins compétitives.

Selon le Financial Times, l’indice PMI du secteur manufacturier du mois de décembre ressort en baisse ce qui montre un signe de l’essoufflement de l’économie du Royaume-Uni.

Et d’ajouter que la consommation des ménages, qui demeure le principal moteur de l’activité économique, risque de ralentir avec le retour de l’inflation.

La Grande-Bretagne a connu une croissance économique plus vigoureuse que la plupart des autres pays développés ces deux dernières années, ce qui a notamment contribué à la large victoire électorale du Premier ministre conservateur David Cameron.