Impôt sur le revenu : « 95 % des contribuables paieront moins d’impôt », affirme Gérald Darmanin

« 95% des contribuables français paieront moins d’impôts en 2020, soit une économie de 300 euros par foyer et par an », a précisé le ministre des Comptes publics dans une interview au journal Le Parisien.

Entre la baisse de l’impôt sur le revenu et la suppression de la taxe d’habitation, un salarié gagnant 2 000 euros par mois devrait payer «en 2020 en moyenne 900 euros d’impôts de moins qu’en 2017 », a-t-il expliqué.

Pour financer ces baisses d’impôt, outre «la réduction de certaines niches fiscales», Gérald Darmanin préconise notamment de se tourner vers des «transformations intelligentes», telle que la délocalisation d’un ministère loin de la capitale d’ici la fin du quinquennat.

«Par exemple, je vais proposer au Premier ministre de déplacer des services de la Direction générale des finances publiques, soit environ 3000 agents, en région et notamment en ruralité», a-t-il indiqué.

Le ministre s’est par ailleurs dit serein concernant l’objectif prévu des 2% de déficit pour l’année prochaine. «Des réformes comme celles de la Fonction publique, de l’assurance chômage, de l’audiovisuel public ou encore des mesures qui incitent à travailler plus longtemps nous permettront de ne pas creuser le déficit», a-t-il assuré.

Enfin, Gérald Darmanin a précisé que la suppression de la taxe d’habitation se fera l’année prochaine pour l’ensemble des Français. «La suppression complète de la taxe d’habitation sera inscrite dans le Budget de 2020 et entrera en vigueur d’ici la fin du quinquennat», selon le ministre.

Mardi, le premier ministre français, Edouard Philippe, a affirmé que les mesures économiques et sociales d’urgence annoncées, en décembre dernier, par le président Emmanuel Macron, en réponse à la crise des «Gilets jaunes», vont induire une augmentation de plus 2 % du pouvoir d’achat par habitant en 2019.

« C’est un gain moyen de 850 euros sur l’année par ménage », a indiqué Edouard Philippe à sa sortie du conseil des ministres, précisant que cette augmentation est « la plus forte depuis douze ans ».

Pour répondre à la crise des Gilets jaunes, le président Emmanuel Macron avait annoncé, en décembre dernier, une série de mesures destinées à augmenter le pouvoir d’achat des Français.

Ces mesures coûtent pas moins de 10 milliards d’euros au budget de l’Etat.

(Avec MAP)