Evasion fiscale : UBS condamnée à une amende record de 3,7 milliards d’euros en France

Le groupe bancaire suisse, UBS, a été condamné, mercredi, par le tribunal correctionnel de Paris, à une amende de 3,7 milliards d’euros, pour «démarchage bancaire illégal» et «blanchiment aggravé de fraude fiscale» , rapportent les médias français.

Cette amende est la plus lourde jamais prononcée par la justice française dans une affaire de fraude fiscale.

Les avocats du géant bancaire suisse ont aussitôt annoncé leur intention de faire appel du verdict.

La banque suisse est accusée d’avoir aidé des milliers de contribuables français à échapper au fisc entre 2004 et 2012, ce dont la banque s’est défendue pendant tout le procès.

Elle était «soupçonnée d’envoyer ses commerciaux en France pour piocher dans la riche clientèle d’UBS France, repérée lors de réceptions, parties de chasse ou rencontres sportives, et d’avoir convaincu de nombreux résidents fiscaux français de confier leurs avoirs aux coffres-forts suisses», indiquent les médias.

La filiale française du groupe, UBS France, a également été condamnée pour complicité des mêmes faits, à une amende de 15 millions d’euros, précisent les mêmes sources.

(Avec MAP)