Australie : Promener son chien ou payer une lourde amende

Le propriétaire d’un chien qui décide de ne pas promener son chien plus de 24 heures risque une amende maximale de 4.000 dollars australiens en vertu d’amendements majeurs à la législation sur le bien-être animal présentés à l’Assemblée du Territoire de la capitale australienne.

Frapper, donner un coup de pied ou lancer quelque chose sur un animal constituera un délit passible d’une amende de 4 000 dollars.

Les sanctions les plus sévères sont réservées aux personnes impliquées dans des activités violentes impliquant des animaux, tels que les combats de coqs ou de chiens, les compétitions de chasse ou les appâts vivants.

Quiconque y participera se verra infliger une amende de 48.000 dollars et encourra trois ans de prison. Tous ceux qui assisteront à ces événements feront également face à une amende de 16.000 dollars et à un an d’emprisonnement.

Confiner un animal, ou même le transporter de manière qui pourrait lui causer un préjudice, une douleur ou un stress, entraînera une amende maximale de 16.000 dollars et un an d’emprisonnement.

Une pénalité identique s’appliquera à toute personne qui pose un dispositif de décharge électrique sur un animal.

En vertu de cette refonte majeure de la législation en vigueur, une personne sera autorisée à faire irruption dans un endroit privé pour sauver un animal souffrant, lorsque l’action est jugée raisonnable.

(Avec MAP)