Algérie : l’ex-Premier ministre entendu par la Justice pour fraudes

L’ancien Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a été entendu ce mardi 30 avril par le Parquet d’Alger pour son implication présumée dans des affaires de fraudes, a annoncé mardi la télévision publique « ENTV ».

Ahmed Ouyahia a comparu « devant le Procureur de la République près du tribunal de Sidi M’hamed dans des affaires de dilapidation de fonds publics et avantages indus », a précisé la télévision algérienne.

Des images diffusées par des télévisions privées montrent Ahmed Ouyahia, quatre fois Premier ministre depuis 1995, à son arrivé en matinée au tribunal de Sidi M’hamed, dans le centre d’Alger.

Lundi, le ministre algérien des Finances et ancien gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Loukal, avait été entendu par le Parquet près du tribunal d’Alger en lien avec des affaires de « dilapidation de deniers publics ».

Le 20 avril, la justice algérienne avait annoncé avoir convoqué ces deux responsables « pour dilapidation de deniers publics et de privilèges indus ».

La justice avait également convoqué l’ex-chef de la police Abdelghani Hamel, limogé en juin 2018, pour son implication présumée dans une autre affaire de « trafic d’influence ».

(Avec MAP)