Afrique du Sud : les électeurs aux urnes, 25 ans après l’Apartheid

Quelque 26 736 803 électeurs sud-africains se rendent, ce mercredi 8 Mai, aux urnes pour élire leurs représentants à l’Assemblée Nationale (parlement), ainsi qu’aux assemblées provinciales des 9 provinces du pays.

Il s’agit des sixièmes élections multiraciales dans le pays depuis la fin de l’apartheid en 1994. Pas moins de 48 partis politiques sont en lice pour les 400 sièges de la chambre basse du parlement bicaméral, dite assemblée nationale.

Cette dernière procèdera peu après son élection à celle du président de l’Afrique du Sud, élu au scrutin indirect pour cinq ans.

Le président sortant Cyril Ramaphosa, également chef Congrès national africain (ANC/au pouvoir), est candidat à sa réélection. La Constitution Sud-Africaine limite à deux le mandat du président.

La chambre basse du parlement bicaméral de l’Afrique du Sud, dite assemblée nationale, est composée de 400 sièges pourvus tous les cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal.

Les résultats en pourcentages de voix donnent lieu à une répartition des sièges à la proportionnelle, sans seuil électoral, selon la méthode du plus fort reste, puis selon la méthode de la plus forte moyenne pour les éventuels sièges restants.

Parallèlement à l’élection des membres de l’assemblée nationale, les Sud-Africains choisiront les membres des assemblées des neuf provinces, composées de 30 à 80 sièges, pourvus selon le même mode de scrutin proportionnel.

Le scrutin de cette année intervient dans une conjoncture difficile, le pays traversant une grave crise économique. Le chômage s’élève à près de 28 pc de la population active. La croissance est presque au point mort, au moment où les inégalités raciales demeurent parmi les plus élevées au monde.

Les derniers sondages prédisent un rétrécissement de la popularité de l’ANC. Le mouvement de libération de l’icône Nelson Mandela est crédité d’un score allant de 55 à 61% des votes.

L’ancien président Jacob Zuma accompagné de deux de ses épouses, Sizakele MaKhumalo Zuma et Tobeka Madiba Zuma a voté ce matin à l’école primaire de Ntolwane, dans son village natal de KwaXamalala :

 

(Avec MAP)