Le CESE propose une nouvelle Initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine
9 août 2018
Lavieeco (25807 articles)
Partager

Le CESE propose une nouvelle Initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a proposé une “nouvelle initiative nationale intégrée pour la jeunesse marocaine”, ayant pour ambition d’apporter des réponses aux attentes légitimes des jeunes d’une vie digne et de participation active à la dynamique de développement.

Dans un rapport élaboré par une commission ad-hoc, le Conseil souligne que le socle incompressible de cette initiative serait la restauration de la confiance de la jeunesse marocaine, pour qui le sentiment de défiance vis-à-vis de la société de façon générale est important et a tendance à s’accentuer, avec des impacts négatifs sur leurs comportements et sur la cohésion sociale de façon plus générale.

Pour relever les défis de l’avenir, la nouvelle initiative puise sa force dans sa pleine conscience que les contextes national, régional et international ont impulsé une nouvelle génération de jeunes, qui sont aujourd’hui plus attentifs aux valeurs universelles, à la liberté, aspirent à plus de justice et de droit au sens le plus large du terme, lit-on dans le rapport.

“Notre société, estime le Conseil, doit s’adapter à cette nouvelle réalité et il est primordial de tenir compte de ce contexte nouveau, en proposant une offre crédible et en phase avec cette nouvelle génération de jeunes, continuum de la politique de l’enfance et qui, en plus de correspondre à leurs attentes réelles, puisse leur redonner confiance en la famille, l’école et les institutions représentatives”.

La nouvelle initiative, qui dresse un état des lieux et les grandes transformations de la jeunesse marocaine, couvre différents domaines stratégiques et interconnectés, au vu des interdépendances et des multiples dimensions matérielles et immatérielles qui caractérisent la jeunesse. Elle s’appuie sur une démarche transversale, afin que les actions en faveur de la jeunesse soient pensées, mises en œuvre et évaluées dans un cadre cohérent et intégré, impliquant l’ensemble des acteurs concernés et notamment les territoires.

La nouvelle initiative portée par le CESE requiert une véritable volonté politique, pour que des choix stratégiques soient opérés, en s’appuyant sur des leviers potentiels d’inflexion, à la fois sur les plans sociétal, économique, institutionnel et politique. Elle ambitionne de constituer un cadre de référence qui orientera l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et des programmes publics dédiés à la jeunesse.

Le Conseil entend ainsi porter la nouvelle initiative ainsi que les recommandations stratégiques qui en découlent au niveau d’un débat national entre tous les acteurs et penseurs, un débat qui soit ouvert, responsable et largement participatif.