Funérailles en Norvège de l’une des victimes du double homicide d’Imlil
22 janvier 2019
Lavieeco (26201 articles)
0 Commentaire
Partager

Funérailles en Norvège de l’une des victimes du double homicide d’Imlil

Les funérailles de la Norvégienne Maren Ueland, une des deux touristes scandinaves assassinées le 17 décembre dans la commune d’Imlil (province d’El Haouz), se sont tenues lundi en Norvège.

Plus d’un mois après le double homicide, un service funèbre en mémoire de Maren Ueland a été organisé dans une église de Time, au sud-ouest de la Norvège, en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Norvège, Lamia Radi, du ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, de la famille et des amis de la victime, ainsi que des dizaines d’étudiants.

Lors de cette cérémonie, Mme Radi a réitéré les condoléances attristées des Marocains pour cette « ignominie », notant qu' »aucun mot ne pourra atténuer les souffrances immenses et terribles infligées à Maren, ni soulager la douleur et le chagrin de sa famille ».

« Dans cette période sombre que nous traversons, lorsque la barbarie surgit pour assassiner des innocents, pour nous terrifier et pour mener les gens les uns contre les autres, nous nous souvenons qui nous sommes et que les valeurs humaines que nous partageons en tant qu’êtres humains sont plus élevées que toute autre considération », a souligné la diplomate, renouvelant l’appel du Maroc « pour un monde uni devant les musulmans, les chrétiens et les juifs en vue de combattre toutes les formes d’extrémisme ».

A cet égard, l’ambassadeur a rappelé le discours de SM le Roi Mohammed VI adressé à la nation à l’occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, dans lequel le Souverain a souligné que « les terroristes qui agissent au nom de l’Islam ne sont pas des musulmans et n’ont de lien avec l’Islam que les alibis dont ils se prévalent pour justifier leurs crimes et leurs insanités. Ce sont des individus égarés condamnés à l’enfer pour toujours ».

Mme Radi a également lu des extraits de messages collectés au Maroc par l’Association Marocains Pluriels, lesquels seront rassemblés dans un livre national de condoléances qui sera ensuite remis à la famille de la victime.

« Cher Maren (…) aujourd’hui, la vallée d’Imlil pleure et nos cœurs aussi. Depuis que vous êtes parties, les oiseaux ne chantent plus. Le ciel est bleu mais le vent est triste et gris. Nous avons vu des photos de vous et vos sourires sont si beaux. Les têtes des petits enfants que nous sommes réfléchissent mais n’arrivent pas à réaliser. Excusez-nous », a-t-elle rapporté, citant des élèves d’une école située dans le village de Shib, près de la région d’Imlil.

Dans un message plein d’émotion, la mère de la victime a indiqué qu' »elle et sa famille savaient que le peuple marocain n’avait rien à voir avec ces assassins, ajoutant que « ces terroristes qui voulaient séparer les Norvégiens et les Marocains ont échoué, car nous sommes plus forts et nous ne nous plierons pas », appelant l’ambassadeur du Maroc en Norvège à transmettre « ce message de paix aux Marocains ».

Après un discours émouvant d’une amie de Maren, Trine Nome, le ministre norvégien de la Santé, Bent Høie, a indiqué que « nous ne pouvons pas soulager le chagrin, mais nous pouvons pleurer avec vous ».

Les funérailles de la touriste danoise Louisa Vesterager Jespersen avaient eu lieu le 12 janvier au Danemark.

(Avec MAP)

Mots-clés Funérailles, Imlil, Norvege
Lavieeco

Lavieeco

Commentaires

0 Commentaire Soyez le premier à donner votre avis

Commentez cet article