RNI : 1 800 femmes à Marrakech pour débattre de leur situation
30 mars 2018
Tahar Abou El Farah (987 articles)
Partager

RNI : 1 800 femmes à Marrakech pour débattre de leur situation

De nombreux ateliers ont été animés par des experts et académiciens nationaux et internationaux.

Réunir 1 800 militantes pour son premier Sommet de la femme Rniste n’est pas chose facile. Le RNI l’a fait. Ce sont des militantes issues de toutes les régions du Royaume, mais également des représentantes de la communauté marocaine à l’étranger, des partis politiques et de la société civile venues de France, du Sénégal, de Russie… Elles ont fait le déplacement pour parler de leur situation, celle de la femme dans leur pays, mais également des thématiques aussi importantes que complexes. L’événement a, ainsi, été marqué par l’organisation de plusieurs ateliers animés par des experts et académiciens indépendants nationaux et internationaux portant notamment sur «l’éducation de la femme, une priorité pour le développement», «l’émancipation de la femme, le rôle des partis politiques», «la femme marocaine entre tradition et modernité», «la violence faite aux femmes», «information et communication: briser l’isolement et les stéréotypes» et «les problématiques liées à la santé de la femme et à l’enfance».

C’était également l’occasion pour mettre en avant la contribution active de la femme Rniste à la reconstruction du parti. Il a été rappelé, en ce sens, la participation de la femme Rniste dans l’élaboration des propositions de la «Voie de la confiance». Un document qui englobe la vision du RNI dans le nouveau modèle du développement du Maroc.

Le président du RNI a, d’ailleurs, relevé dans cet ordre d’idées l’ambition du parti dans la «Voie de la confiance» qui se base sur la réalisation d’une éducation qui intègre la femme et un bon niveau des services de santé, ainsi que sur l’intégration globale de la femme dans le marché du travail et aux postes de responsabilité.