La première moisson  du «Pop-up studio»
28 novembre 2014
Sana Guessous (306 articles)
Partager

La première moisson du «Pop-up studio»

à€ Youssoufia et Benguerir, des professionnels de la musique du Royaume-Uni ont initié des jeunes musiciens et techniciens à  la réalisation artistique et à  la production musicale.

À Belfast, en Irlande du Nord, le Start together studio propulse depuis 2007 des artistes débutants et fauchés en les aidant à enregistrer maquettes, singles et albums dans des conditions professionnelles.
Sollicité par la fondation OCP et le British council, Rocky O’Reilly, co-fondateur de ce studio – qui a sûrement dû vous rappeler le Boultek, notre incubateur de talents à nous -, s’est déplacé au Maroc pour offrir deux résidences artistiques à un groupe de vingt candidats semi-pro et professionnels.

«Les objectifs de ce projet sont de favoriser l’émergence de nouveaux talents par le soutien de la pratique amateur, en leur prodiguant un accompagnement technique et créatif, et en créant ainsi un environnement propice à la naissance et au développement d’une scène dynamique et indépendante. Autre but visé, tisser des partenariats avec la scène musicale en Grande-Bretagne», affirment les organisateurs.

Cela a donné la première édition du Pop-up studio, une aubaine pour les musiciens sélectionnés, qui ont pu, en juin 2013 et 2014 aux centres Skills de la fondation OCP et au Riad Denise Masson, bénéficier d’une formation accélérée allant de la conception sonore à la promotion en passant par la composition, l’enregistrement et le marketing. Également de la partie, des techniciens ont eu droit à des sessions d’apprentissage des différentes techniques d’enregistrement des musiques actuelles (pop, rock, rap) et ont été brièvement initiés aux délicates pratiques du «mixing» (mixage audio) et du «mastering» (finalisation du titre ou de l’album).  

Forts de ces nouveaux acquis, les groupes, musiciens solo et techniciens ont eu un à deux jours chacun pour produire et enregistrer leur travail. Résultat: quatre mini-albums et singles ont été enregistrés, dix-huit titres au total, que vous pouvez écouter sur le site du British council (britishcouncil.ma, rubrique «Nos actions dans les arts»).

Sana Guessous

Sana Guessous