Travail attractif : Avis Khalid Derouan, Directeur financier et administratif dans une entreprise industrielle
1 juillet 2016
Brahim Habriche (1954 articles)
Partager

Travail attractif : Avis Khalid Derouan, Directeur financier et administratif dans une entreprise industrielle

La motivation est étroitement liée à l’environnement dans lequel les collaborateurs évoluent. Tout manager doit donc être attentif à l’ambiance de son équipe ou de son service, en apprenant à connaître chaque salarié et en agissant sur les problèmes capables de perturber leur niveau de motivation.

Cette logique implique, bien entendu, le fait d’organiser régulièrement des activités fédératrices (réunions, séminaires, formations…).

Pour rendre plus attractif le travail, je prône par exemple la polyvalence, du moins dans mon domaine.

Les collaborateurs sont amenés parfois à s’occuper de la comptabilité fournisseurs à la place de la comptabilité clients ou encore faire des tâches de contrôle de gestion et d’audit.
L’important est de ne pas rester figé dans leur domaine et surtout de développer de nouveaux atouts.

Il faut sortir de cette tendance à privilégier la spécialisation et fonctionner par conséquent de manière unidimensionnelle. Par exemple, un financier ne peut se limiter qu’à des tâches de comptabilité, de contrôle de gestion ou de trésorerie. Bien évidemment, il peut toujours se renforcer par de nouvelles connaissances.

Quand on dispose sous la main d’un cadre doté d’une telle qualité, on n’a pas de mal à lui proposer des pistes d’évolution, soit par une orientation de métier ou de fonction. De plus, en cas de besoin, l’entreprise pourra tout de suite lui confier une mission particulière.

La formation est également une autre alternative. Nous organisons aussi bien des formations techniques que de développement personnel, notamment sur la gestion du temps, la prise de parole…
Quand l’entreprise propose de nouvelles choses, les collaborateurs sont plus motivés.

Il ne faut pas les faire sentir qu’ils sont dans l’exécution mais plutôt dans la participation.

Le management par la responsabilisation permet d’offrir aux collaborateurs une capacité de décision dans un champ d’action précis. Cette capacité de décision offre à l’équipe des raisons supplémentaires de satisfaction si les objectifs sont atteints. Cette stratégie passe évidemment par la délégation, une façon de transmettre au passage sa propre motivation. Au-delà de l’implication, on notera que la responsabilisation agit sur plusieurs facteurs essentiels en entreprise : la capacité d’innovation (en incitant les collaborateurs à mettre en oeuvre leurs idées), le degré de formation de l’équipe (en permettant aux collaborateurs d’étendre leurs compétences) ou encore la capacité à gérer les situations délicates (en habituant les collaborateurs à être autonomes).

Enfin, il ne faut pas hésiter des rencontres informelles, notamment dans le cadre d’un team building pour déstresser.