Les compétences qui font la différence : Avis de Essaid BELLAL, DG du cabinet DIORH
19 avril 2010
Lavieeco (25808 articles)
Partager

Les compétences qui font la différence : Avis de Essaid BELLAL, DG du cabinet DIORH

Savoir travailler en équipe est indispensable.

Face à l’évolution des marchés, aux nouvelles donnes de la société, certaines compétences se sont développées, il s’agit en l’occurrence des compétences comportementales. Ce sont d’ailleurs ces qualités humaines que recherchent les recruteurs lors des entretiens.

Je pense qu’un manager ou un cadre doit être capable de remettre en cause ses pratiques managériales pour intégrer ces nouveaux changements.

De même que le monde d’aujourd’hui veut qu’un manager ne soit pas isolé. Il ne peut plus travailler en autarcie. Il doit être capable de travailler en équipe tout comme il doit être capable de la mobiliser autour de projets fédérateurs. Cela revient aussi à la capacité d’écoute qui est importante dans ces cas. Aujourd’hui, la tendance est au développement des réseaux plus vastes, multidisciplinaires à l’échelle nationale ou internationale.

Pour un manager accompli, il est nécessaire d’être ouvert pour accumuler et utiliser les réseaux de manière efficace. C’est une compétence en soi. De manière générale, un réseau est d’une grande aide quand on traverse une mauvaise passe ou pour développer une affaire. Aujourd’hui, un patron sans réseau s’expose à toutes sortes de vicissitudes. Autre enjeu actuel pour un manager, c’est celui d’intégrer des valeurs éthiques dans son management. Il a un devoir d’exemplarité et d’engagement sur ces valeurs. Pour cela, il doit s’appuyer sur un coaching efficace pour faire partager ces valeurs. Autre compétence importante pour un manager, c’est de gérer des équipes de plus en plus hétérogène.