Reprendre le travail après trois ans sans activité

J’ai 30 ans, et suis diplômé en comptabilité. Après mes études, j’ai travaillé 5 ans dans deux entreprises, puis, je me suis mariée, et j’ai eu un enfant. Avec mon mari, nous avons décidé que j’arrêterai de travailler le temps que notre enfant puisse entrer à la crèche. Maintenant, je ne sais plus trop comment chercher un travail, ni même si mon profil intéressera des employeurs avec cette coupure de trois ans. Et j’avoue que je n’ai pas très confiance en moi.

Que me conseillez-vous ?

Ce que vous vivez est totalement normal puisque vous êtes, semble-t-il, déconnecté complètement du monde du travail pour bien vous occuper de votre petit.
Mais, les compétences, c’est comme la bicyclette : on ne les oublie jamais ! Aussi, ne vous inquiétez pas, vous êtes toujours aussi compétente, et vous trouverez sûrement LE job qui vous conviendra. Il vous suffira simplement de remonter sur cette bicyclette en douceur en mettant en place un plan d’action que vous suivrez avec la discipline… d’une super comptable !

Reprenez confiance en vous

Ce qui peut faire peur dans votre situation, c’est de penser que nous ne sommes plus «à la page» des nouvelles techniques et pratiques de notre profession. Aussi, pour vérifier tout cela, et commencer votre «ballade à bicyclette», plongez-vous de nouveau dans vos livres de cours de la fac, lisez la presse spécialisée pour «updater» les dernières dispositions légales dans votre domaine, et, si vous le pouvez, inscrivez-vous à une formation de quelques jours dans votre domaine. Vous y rencontrerez en plus des personnes qui pourront peut-être vous aider dans votre recherche d’emploi. Si vous en avez l’opportunité, donnez un coup de main à des amis qui auraient besoin de vos compétences en comptabilité : un business plan à faire, un dossier de crédit à présenter, une déclaration de TVA à vérifier: prenez toutes les occasions pour vous remettre dans le bain! Vous verrez que, très vite, vous vous rendrez compte que vous êtes toujours aussi compétente et vous aborderez vos recherches de manière beaucoup plus confiante et sereine !

Find my job

Une fois votre CV fait, vous devrez vous assurer que vous avez de bonnes lettres de recommandations de vos précédents employeurs. Aussi, ce sera une très bonne occasion de les recontacter (et de revoir vos anciens collègues).

Travaillez votre profil LinkedIn également, et prenez un peu de temps chaque jour pour consulter les offres sur ce portail, mais aussi pour vous informer sur les entreprises susceptibles de vous recruter.

La recherche d’un emploi est un job aussi ! Donc, vous devrez vous fixer des objectifs en termes d’envois de CV, de relance et de préparation de vos lettres de motivation adaptées au contexte de chaque entreprise auquel vous les adresserez (rien de plus déprimant pour un recruteur que de lire ces lettres de motivation standard où rien n’a été fait pour faire le lien entre les compétences présentées et le besoin de l’entreprise).

Reste cette pause de 3 ans qui, pour vous, est le facteur bloquant de vos recherches, et à tort ! Car, en premier lieu, nous avons le droit de prendre du temps pour «élever nos petits» et en second lieu, la maternité vous a sûrement permis d’apprendre beaucoup de choses et de progresser en matière de développement personnel. Ainsi, vous êtes sans doute beaucoup mieux organisée qu’avant, plus calme face à certaines situations, et cela est précieux n’est-ce pas? Aussi, ne vous excusez pas de cette «coupure» qui fait partie de la vie de beaucoup de femmes. Vous êtes juste, en plus d’une comptable émérite, une super mamam !