Les réseaux professionnels : Avis d’Ilham Zhiri, Présidente fondatrice du réseau de femmes pour le Mentoring/Networking

Pour bien étoffer son réseau, il ne faut jamais sous-estimer un contact.

Depuis toujours, les réseaux constituent un levier important de performance et de gestion de carrière. Au sein de notre association, nous œuvrons à renforcer les capacités des femmes, à les accompagner pour un meilleur développement professionnel et personnel. Qu’elles soient citadines, cadres ou appartenant à d’autres niveaux socio-économiques, le but final est de les rendre autonomes et confirmer leur rôle dans la sphère économique du pays.
Je pense que le fait d’être membre d’une association structurée permet d’échanger, d’avoir une nouvelle vision des choses et surtout de progresser. Plus on est dans une relation d’acceptation, plus l’impact sur la personne est grand.

Pour bien étoffer son réseau, il ne faut jamais sous-estimer un contact. A chaque occasion, on doit se rappeler de ses partenaires afin qu’ils se souviennent de vous également.

Autre principe, rester généreux. Beaucoup font l’erreur de prendre et de ne jamais donner ou de prendre en attendant… Certains redoutent cette démarche par crainte d’être dépassés ou de perdre en compétitivité. Ce sont des  attitudes qui condamnent toute démarche de réseautage. C’est l’ouverture à votre propre réseau qui vous mène au succès. Bref, quand vous êtes généreux, on vous le rend.

Je pense également aux réseaux sociaux professionnels qui sont devenus de plus en plus utiles pour tisser un réseau de relations professionnelles, retrouver des anciennes connaissances ou  rechercher des futurs collaborateurs. On les utilise également pour créer ou pour rejoindre des groupes d’intérêt communs tels que des associations, des lauréats d’écoles ou autres, que ce soit pour des échanges ou juste pour des notions d’appartenance.
Il est vrai qu’il faut du temps pour entretenir ces réseaux ou les suivre de près, mais il est sûr qu’ils seront de plus en plus indispensables dans un monde de plus en plus numérique.

Ce n’est plus une mode, mais bien une nécessité. Je pense qu’avec le temps, ces réseaux sociaux s’imposeront de manière effective. Certaines entreprises ont une culture de la communication très développée et les managers ont une certaine liberté pour annoncer sur leurs blogs la sortie de leurs nouveautés.