Le Réseau de femmes pour le networking multiplie les partenariats pour encourager le mentoring

Faiblesse des revenus, précarité de l’emploi…, l’autonomisation des femmes est freinée par plusieurs obstacles. Le réseau de femmes pour le mentoring et networking entend professionnaliser la pratique du mentoring à  travers des conventions.

Encourager l’autonomisation des femmes, élargir leur réseautage, notamment dans le pourtour méditerranéen, leur offrir un espace d’affaires, exposer et valoriser les produits terroirs…, ce sont là autant d’objectifs visés par le Réseau de femmes pour le mentoring et networking (RFMN), lors de la 3e édition du forum international pour le Mentoring et Networking ouverte à Rabat sous le thème «Femmes leaders: regards croisés des deux rives de la Méditerranée» et «L’intégration socio-économique des femmes et du partenariat euro-méditerranéen : état des lieux, actions et propositions». Il s’en dégage que l’autonomisation des femmes est freinée par plusieurs obstacles.

Simon Gray, directeur des opérations de la Banque Mondiale pour le Maghreb-Orient et Afrique du Nord, n’a pas manqué de souligner que la participation de la femme dans la vie active reste faible, et que la faiblesse des revenus et la précarité des emplois sont autant d’obstacles à leur autonomisation.

Pour sa part, Hassan Charraf, directeur de la Fondation création d’entreprises, a également souligné que dans le cadre de son activité, près de 10% des créateurs de projets sont des femmes. Ceci dit, près de 90% d’entre elles arrivent à réussir. D’où l’importance de s’appuyer sur des réseaux crédibles pouvant apporter une valeur ajoutée aux porteuses de projet.

Sensibiliser les femmes à se mettre en réseau

Les participants ont rappelé à ce titre l’impératif de sensibiliser davantage les femmes travaillant dans les différents réseaux d’entreprises, de coopératives et d’associations à renforcer leur réseautage ainsi que la nécessité de mettre en place des mesures afin d’élaborer de nouveaux plans d’action en faveur de la femme entrepreneur.

Par ailleurs, le Réseau de femmes pour le mentoring et networking a procédé, en marge de cette manifestation, à la signature de deux conventions de partenariat avec «Endeavor Morocco» et le Conseil franco-marocain des ingénieurs et scientifiques.

La première convention vise à définir le cadre global de partenariat visant la professionnalisation du mentoring au Maroc et, particulièrement, le partage d’expériences entre mentors du RFMN et Endeavor Morocco, le mentoring et coaching des membres des deux associations et l’accompagnement au mentoring professionnel avec une dimension sociale.

La deuxième convention a pour objet de définir le cadre global de partenariat visant le soutien et l’appui mutuels des deux associations dans leurs activités respectives pour le développement des compétences et le mentoring des jeunes au Maroc.