Comment gérer une croissance rapide de l’entreprise

Adaptation du management, recrutement de nouvelles compétences, transmission du savoir-faire, sauvegarde de la culture d’entreprise…, les difficultés liées à la croissance concernent souvent l’aspect humain.

Des bons de commande qui tombent à un rythme soutenu, un chiffre d’affaires qui croît fortement, des clients de plus en plus nombreux…, certaines entreprises sont amenées à gérer une croissance rapide de leur activité soit à leurs débuts, soit à un moment important de leur développement. Mais si cette croissance est porteuse de bonnes perspectives, elle pose en même temps plusieurs défis. Adaptation du management, recrutement de nouvelles compétences, transmission du savoir-faire, sauvegarde de la culture d’entreprise… Hormis le stratégique, le financier et le technique, très souvent lorsqu’on interroge les managers sur les difficultés de gestion d’une croissance rapide, ils soulèvent en premier l’élément humain.

En effet, une forte croissance requiert souvent des ressources supplémentaires, à attirer, recruter, former et à intégrer, mais aussi la nécessité de faire évoluer les ressources existantes (par leur formation et leur accompagnement en cette phase de changement). «Cela concerne aussi bien les exécutants que le middle management et, c’est probablement le niveau le plus critique, les dirigeants. Un manager doit adapter son leadership, son mode de gouvernance et son style de management pour piloter la croissance de l’activité», explique Réda Taleb, DG du cabinet Officium.

L’entreprise doit préserver la culture qui a fait son succès

Pour autant, cette phase ne suffit pas. Un autre défi porte sur l’adaptation du management : créer et consolider une organisation par projet, déléguer, consolider l’esprit d’équipe… Car l’entreprise est la première victime de son succès si elle n’arrive pas à garder la culture qui a fait son succès. Très souvent, des conflits entre anciens et nouveaux naissent. Aux managers de préserver  le bon climat autant que la bonne marche des affaires.

Enfin, ne pas hésiter quand il le faut à faire appel à des ressources externes, notamment des cabinets spécialisés en organisation qui apportent un support non négligeable pendant ces périodes de forte sollicitation des équipes internes. Cela permet aux forces vives de l’entreprise de se concentrer sur le business, et d’avoir des équipes de soutien pour l’accompagnement du changement.