Ambition au travail : Avis de Réda Idir, DG d’Eagle Ingeneering

L’ambition ne doit pas aller au-delà  des capacités réelles de la personne.

L’ambition peut être positive comme elle peut être négative. A mon avis, il faut toujours garder en tête ses objectifs personnels tout en tenant compte de ceux de son entourage. Etre ambitieux tout seul chacun dans son coin est mauvais et peut être source de conflits.

Personnellement, j’ai souvent rencontré des managers qui n’arrivent pas à accepter qu’ils sont limités, mais qui veulent toujours prouver qu’ils peuvent aller plus loin. Dès fois, à force de vouloir le chercher, ils se brûlent les ailes. A mon avis, l’ambition doit être cohérente avec la capacité réelle de la personne. Tout le monde ne peut pas prétendre être dirigeant. Or, souvent, des cadres (sortes d’Iznogoud) s’imaginent déjà chefs alors que la carrière professionnelle ne dépasse pas les cinq ans.

Il faut souligner qu’une entreprise a toujours des garde-fous et qu’on peut à tout moment “vous planter un couteau dans le dos” si vous vous montrez trop ambitieux. Ces problèmes relationnels entraînent une situation malsaine pour tout le monde.

Quoi qu’il en soit, je trouve que dans l’entreprise, on se focalise souvent sur les ambitions négatives, les personnes qui ont des dents longues et qui veulent écraser tout le monde. C’est un cas rarissime. A mon avis, l’entreprise doit plutôt se pencher sur ses difficultés à favoriser la réalisation des saines ambitions des cadres.

On peut toujours éviter de tomber dans les excès. D’abord, le soutien et l’accompagnement du supérieur hiérarchique sont importants. Un manager doit pouvoir canaliser et cadrer les ambitions du collaborateur.

Retenons tout de même que rares sont les personnes qui ont de mauvaises ambitions dans l’entreprise. En revanche, les ambitions sont souvent mal exprimées ou mal comprises. La meilleure façon de les montrer, c’est de s’épanouir dans ce que l’on fait. Il n’empêche qu’on ne doit pas rester passif si l’on veut exprimer ses envies personnelles. Les entretiens annuels et les entretiens informels sont des moments importants pour clarifier la situation. D’un autre côté, un manager doit communiquer avec ses collaborateurs pour que ses ambitions personnelles et ceux du groupe soient bien comprises. Sinon, il risque de se heurter à des résistances.