Le marché informatique se redresse au 3e trimestre

Le marché est porté par le segment PME-PMI et celui des particuliers. Les tablettes n’attirent plus les particuliers à cause des smartphones mais intéressent encore quelques professionnels.

Le marché informatique a connu une croissance vigoureuse durant le 3e trimestre 2018. D’après les chiffres d’IDC, cabinet d’études de marché spécialisé dans les nouvelles technologies, les ventes d’ordinateurs fixes (desktop) ont atteint 30 172 ordinateurs, soit une croissance de 42,6% durant les mois de juillet, août et septembre 2018 par rapport à la même période de l’année précédente. Celles de Notebook (ordinateurs portables) ont, eux, connu une croissance moins forte, mais solide, de 27,5%, à 30784 unités. Par contre, les tablettes ont largement été boudées par les distributeurs. On compte 73 401 tablettes commercialisées, en chute de 8,5% par rapport au 3e trimestre 2017. Ce repli s’explique par la performance des smartphones. «La tablette reste un produit à usage professionnel auquel ont recours les itinérants, commerciaux, représentants médicaux…», déclare Younes El Himdy, DG de Disty, distributeur de matériel informatique. Autre produit qui attire l’attention, les tablettes réversibles. Situés entre tablette et ordinateur, ces produits sont proposés par toutes les marques mais leurs ventes restent moins significatives que celles des produits classiques.
M. Himdy confirme l’embellie durant le 3e trimestre. Un bémol cependant: «Cette reprise ne permet pas de récupérer les ventes de l’année. Et pour cause, le marché étatique n’exprime plus la demande habituelle à cause des retards de budget alloués cette année et d’une inertie qui commence à se ressentir dans l’exécution des appels d’offres. Par conséquent, sa part baisse à moins de 40% du total du secteur qu’elle accaparait auparavant», commente-t-il.

HP reste leader du marché en valeur

Selon le patron de Disty, seuls les marchés des PME-PMI et des particuliers se maintiennent grâce notamment au «Back to School» dont la réussite équivaut à celle de 2017. Pour sa part, le segment des grands comptes reste stable. En revanche, les particuliers deviennent le plus gros segment du marché avec 43% du total, d’après les chiffres d’IDC. La part de l’Etat en valeur (y compris l’Education) tombe à 10% durant le 3e trimestre 2018. Celle des PME-PMI et des grands comptes s’établit respectivement à 30% et 15%.
Par marque, HP reste leader du marché informatique en valeur avec 37,5% de part de marché suivie de Lenovo (22,3%), Dell (13,9%), Apple (7,6%) et Asus (7,3%). Samsung est numéro 1 des ventes de tablettes dans le marché des particuliers.