Huawei privé des applications de Facebook

Les applications Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger ne seront plus pré-installées sur les nouveaux appareils du groupe chinois.

Nouveau coup dur pour Huawei. Facebook a rejoint vendredi les nombreuses entreprises technologiques contraintes de couper tout ou partie de leurs liens avec le chinois Huawei devenue bête noire de Washington : les nouveaux smartphones du géant asiatique vont être privés des applications du premier réseau social du monde.

Facebook est « en train d’examiner » les textes officiels des autorités américaines et de « prendre les mesures pour s’y conformer », a indiqué une porte-parole à l’AFP.

Pour l’heure, le groupe a suspendu la fourniture de technologies permettant à Huawei de pré-installer ces applications, a précisé le réseau social qui revendique 2,7 milliards d’utilisateurs sur l’ensemble de ses plateformes.

Les propriétaires actuels de smartphones Huawei disposant de ces applications (Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger) pourront continuer à les utiliser et à les mettre à jour, a précisé le groupe à l’AFP, confirmant des informations de presse.

(Avec AFP)