Guichet.ma, la plateforme qui veut réinventer la billetterie

Opérationnel mais sujet à un développement continu, guichet.ma est structuré de manière à simplifier, au maximum, la tâche à l’organisateur de l’événement comme à ses invités.

En huit mois d’existence seulement, Guichet.ma a pu tisser une réputation de partenaire à haut potentiel parmi les professionnels de l’événementiel.

Sur ce portail spécialisé dans la vente de billetterie en ligne, on peut acquérir des tickets pour une panoplie d’activités. Théatre, concerts de musiques, sorties familiales, parcs de jeux, séminaires de formation… Tout y passe sans limitation de prix: 50 dhs par exemple pour l’Open Comédie de Casablanca, 1750 dhs pour l’Oasis Festival…

Son fondateur, Ahmed Taoufik Moulnakhla, est resté fidèle à l’idée de départ : permettre à tous les publics un accès rapide et sécurisé aux événements, aussi petite soit la marge dégagée par sa start-up. «L’intérêt est de créer une plateforme fédératrice qui donne accès aux événements grand public comme à ceux élitistes», nous explique-t-il.

Cette stratégie a permis à l’entreprise de prendre part à la gestion de près de 200 activités, totalisant un chiffre d’affaires de 5 millions de dirhams, ce qui la positionne en leader actuel de sa niche. Un succès pour M. Moulnakhla, jeune de la génération Y qui a parié ses économies et son temps dans un secteur digital où la garantie de succès est incertaine.

«Je n’ai pas accès aux moyens auxquels j’aspire, mais j’ai fait les choses selon les normes internationales», avoue-t-il.  Il a développé de A à Z À son portail, a acquis les certificats nécessaires (SSL, CNDP, etc.)…

Opérationnel mais sujet à un développement continu, guichet.ma est structuré de manière à simplifier, au maximum, la tâche à l’organisateur de l’événement comme à ses invités.

En un minimum de clics, l’acheteur reçoit sur sa messagerie un billet sous format électronique, comportant un code QR unique qu’il lui suffira de présenter à l’entrée pour être scanné. Finis donc les tracas du déplacement physique et les risques d’acquérir un ticket falsifié.

L’organisateur, lui, a accès en temps réel à toutes les données relatives à son événement, notamment l’évolution des ventes, ce qui a donné lieu à des retours d’expérience favorables. Le bouche à oreille s’est occupé du reste, dans un secteur où le mot des connaissances joue son rôle pour décrocher un marché. «La transparence autour des ventes est l’une des raisons qui ont poussé de nombreux organisateurs à recourir à nos services, puis à signer des contrats d’exclusivité avec Guichet.ma», confirme Moulnakhla.

Toujours est-il qu’un pilier important du divertissement reste absent de cette interface (et des autres) : les événements sportifs, les matchs de football en premier. «Plus pour longtemps. La billetterie sportive est l’un de nos axes, et ce n’est pas qu’une simple idée, mais plutôt un chantier avancé et qui s’achèvera bientôt», annonce, non sans enthousiasme, celui qui a géré la communication digitale d’un grand club de Casablanca pendant 5 ans. Il révèle que les discussions sont à un stade avancé avec  Casa Events, pour la distribution de la billetterie. «Il est temps pour le Marocain d’accéder dignement aux terrains de foot, pour savourer des matchs sans subir les longues files d’attentes et les bagarres», défend-il.