Comment Inwi a remporté pour la 2ème fois le titre de Meilleur réseau mobile au Maroc

Mesuré par nPerf, une TPE française indépendante, le réseau Inwi a devancé celui d’Orange et de Maroc Telecom. Cet outil évalue le débit montant, le débit descendant, la vitesse de téléchargement et le streaming.

Belle moisson pour Inwi. L’opérateur de télécommunication a obtenu en 2018 le Prix du meilleur réseau mobile au Maroc pour la deuxième année consécutive.

Ce résultat provient de l’enquête de nPerf (network performance), une TPE lyonnaise indépendante fondée en 2003 par Renaud Keradec, un ingénieur diplômé de Grenoble.

Cette start-up devenue TPE de 12 salariés est spécialisée dans la mesure en temps réel de la performance globale d’un réseau fixe xdsl (technologies cuivre), fibre optique, satellite ou d’un réseau mobile (3G/4G, Wi-fi). Inwi a obtenu le score de 53,557 points, en progression de 13% par rapport aux résultats obtenus en 2017 (47,050 points). Ce qui lui a aussi valu la première place en 2017.
nPerf, qui opère dans plusieurs pays en Europe, en Amérique, en Asie, notamment en Thaïlande et en Indonésie, ainsi qu’en Afrique, dispose de bases de données crowdsourcing (données utilisateurs) très importantes.

Les tests ainsi effectués par les utilisateurs permettent aux développeurs de nPerf de mesurer la qualité des réseaux mobiles par le biais d’un algorithme secret. Les chiffres sont éloquents. «En 2018, 65 millions de tests ont été réalisés dans le monde. En somme, 3,6 millions de téléchargements d’applications ont été concrétisés à l’international et 1,5 million en France», déclare Arik Benayoun, directeur des ventes et du business développement chez nPerf.

98% des clients sont des opérateurs

L’accès à l’application de mesure de la performance de réseau est gratuite pour les utilisateurs. nperf collecte les données et mesure le débit montant, le débit descendant, la latence (vitesse de navigation) et le streaming (vitesse de téléchargement de vidéo).

«Généralement, environ deux tiers du poids de la performance portent sur le débit montant et un tiers sur le débit descendant. Nous aspirons à renforcer les tests de navigation et le streaming», explique Anthony Saffroy, directeur des opérations de nPerf. Les tests des utilisateurs sont filtrés automatiquement pour éviter les triches et les abus. La TPE lyonnaise tire ses revenus de la vente des accès aux résultats en temps réel et d’exploitation de son image par les clients.

«Au total, 98% de nos clients sont des opérateurs télécoms et 2% sont des entreprises spécialisées dans le drive test. Mais nous avons aussi reçu des demandes de la part de banques d’affaires ou de sociétés industrielles pour le choix du meilleur opérateur télécoms pour la connectivité de leur projet», déclare M. Benayoun. L’entreprise qui a réalisé un chiffre d’affaires de près de 500 000 euros en 2018 aspire à atteindre 800 000 euros en 2019.

La couverture 5G : prochain objectif d’Inwi

Les résultats de performance de réseau de nPerf permettent aux opérateurs d’améliorer leur veille concurrentielle et de mieux orienter leurs investissements. «En France, les impacts de la publication de nos résultats sont palpables sur l’amélioration de l’infrastructure. Orange a beaucoup investi dans l’Hexagone suite à la publication des classements des meilleurs réseaux. L’opérateur a fini par augmenter ses débits», fait savoir Renaud Keradac.
Au Maroc, Orange détient le second meilleur réseau, suivi de celui de Maroc Telecom. Pour sa part, Inwi est engagée dans un programme d’investissement et de modernisation de son infrastructure. L’opérateur s’est doté d’un réseau Full 4G.

En outre, il a amorcé la transition vers la 5G en faisant évoluer son réseau vers la 4,5G, et a réussi la première connexion à plus de 1Gb/s. Avec Huawei, l’opérateur a signé un accord de partenariat pour la mise en place d’une série de pilotes 5G Pré-commercial dans les prochaines semaines. Ces pilotes bénéficient de la dernière technologie 5G de gré à gré, y compris la partie radio, transmission, core, terminaux et cas d’usage.

En attendant les premiers smartphones compatibles avec la 5G, Inwi réorganise déjà l’architecture de son réseau en déployant la fibre optique et les nouvelles solutions de transmission compatibles avec les flux générés par la 5G.

Bien qu’elle ne dispose pas d’un bureau au Maroc, nPerf a un réseau d’utilisateurs assez conséquent. La communauté nperf au Maroc est constituée de près de 40 000 utilisateurs mobiles. Au total, 300 000 tests sur réseaux fixes et 55 000 sur réseaux cellulaires ont été effectués en 2018 pour 28 millions de mesures de couverture. Les tests étant gratuits pour les utilisateurs, la TPE espère recruter encore plus d’utilisateurs marocains pour améliorer ses performances et proposer des résultats plus pointus par région ou encore de détection des zones blanches comme c’est le cas en France où ces services seront proposés prochainement aux clients.