De l’enseignement privé

Il faut reconnaître que depuis quelque temps on voit émerger des établissements fournissant un enseignement de qualité.

La privatisation de l’enseignement est-elle forcément une mauvaise chose ? L’enseignement privé en soi n’est pas mauvais, et il peut avoir un rôle prépondérant. Le privé est partie prenante dans le système éducatif des sociétés modernes. Il s’inscrit, également, dans la perspective de la liberté d’enseignement et d’apprentissage. C’est aussi un partenaire stratégique du secteur public. Il est important de laisser le choix aux parents qui optent pour un établissement privé pour leur enfant autre que le public, et de fonder des écoles privées. Mais cela doit se faire dans le respect des règles minimums sur la qualité et le contenu de la formation, les conditions des enseignants. S’il est bien encadré, l’enseignement privé peut apporter une source de diversité utile dans un système éducatif, afin de promouvoir des pédagogies nouvelles. Et il faut reconnaître que depuis quelque temps on voit émerger des établissements fournissant un enseignement de qualité.

Organisés institutionnellement et dotés de moyens humains et financiers significatifs, ces établissements sont de nature à tirer la qualité des études supérieures vers le haut et à créer un esprit d’émulation profitable à l’ensemble du système.

Le secteur privé est également dopé par l’implantation d’institutions étrangères de renommée qui s’intéressent de plus en plus au Maroc comme hub continental et portail de l’Afrique en matière d’enseignement et de formation. La qualité ne se trouve nullement menacée, au contraire, le système n’aura tout simplement plus de place pour les opérateurs qui ne font pas de cette dernière l’élément de base de leur offre de formation.

En fait, le souci ne réside pas dans l’augmentation du nombre d’établissements privés car la concurrence, quand elle est loyale, crée de l’émulation et est bénéfique pour tous. Le problème c’est cette même «qualité». Car le manque de sérieux de certains a malheureusement un impact négatif sur le secteur.