Texnord en liquidation judiciaire

C’est officiel. La société Texnord, créée en 1960 et implantée à  Fès, qui constituait un des fleurons de l’industrie textile marocaine, dépose le bilan.

C’est officiel. La société Texnord, créée en 1960 et implantée à Fès, qui constituait un des fleurons de l’industrie textile marocaine, dépose le bilan. Le tribunal de commerce de Casablanca vient de décider sa liquidation judiciaire en programmant une vente aux enchères des actifs de la société. Spécialisée dans l’ennoblissement du tissu, notamment le finissage, cette entité qui produisait essentiellement pour le marché local avait connu de sérieuses difficultés, en 1995, suite aux répercussions de la campagne d’assainissement et à la lutte contre la contrebande. Pour s’en sortir, l’entreprise avait alors engagé un programme de restructuration afin de repositionner son offre et s’orienter vers l’export. Cette restructuration s’est faite, en 2001, en partenariat avec un groupe français et était axée autour de deux volets : renouvellement des équipements et réduction de l’effectif qui est passé de 680 à 400 personnes.

Certes, la mise à niveau, qui a nécessité une enveloppe de 72 millions de DH, a permis à l’entreprise d’améliorer sa situation entre 2001 et 2004. Mais l’embellie fut de courte durée. L’entreprise a dû, en effet, faire face à deux problèmes de taille : ses prix à l’export n’étaient pas compétitifs et son personnel, aux compétences dépassées, était difficilement recyclable. Du coup, le partenaire français a préféré plier bagages. Le plan de redressement judiciaire entamé en 2004 n’a pas abouti. L’entreprise dispose d’un patrimoine évalué à 37 millions de DH, ce qui suffira à peine à rembourser les créanciers. La dette de Texnord s’élève aujourd’hui à 30 millions de DH dont 6,5 millions de crédits bancaires.