RNI : une proposition de loi pour stimuler l’auto-emploi

Pour sa toute première proposition de loi, en tant que parti d’opposition, le RNI a choisi de mettre au goût du jour un projet vieux de deux ans : le pack Bidaya. Entre-temps, le projet pour lequel le parti a fait campagne à travers le pays en juin 2010 a subi un lifting. En gros, le RNI propose une procédure administrative et des mesures fiscales simplifiées pour les jeunes porteurs de projets industriels ou commerciaux avec un chiffre d’affaires annuel prévisionnel ne dépassant pas un million de DH, ou un projet de service avec un chiffre d’affaires de moins de 500 000 DH.
Cette offre qui prévoit également des incitations d’ordre social est destinée aux jeunes chômeurs, aux lauréats des grandes écoles ou de la formation professionnelle, ainsi qu’aux salariés du secteur privé et aux retraités.