Pharmaciens poursuivis pour absence

Décidément rien ne va plus entre les pouvoirs publics et la communauté des pharmaciens. Au moment où 300 diplômés poursuivent l’Etat devant le tribunal administratif pour leur avoir imposé un test avant de les autoriser à exercer, l’Etat leur rend la monnaie de leur pièce. Ainsi, selon des sources gouvernementales, 300 autres pharmaciens (en exercice) sont actuellement poursuivis par l’Etat auprès de l’Ordre national et risquent de payer de fortes amendes. Motif des poursuites: ces pharmaciens ne sont pas présents dans leurs officines. Le constat a été dressé suite à plusieurs passages des enquêteurs qui ont épinglé 300 officines dont les tenanciers étaient constamment absents.