Malaise à  2M

Que se passe-t-il au sein de la deuxième chaîne publique. Selon des informations concordantes, plusieurs journalistes free-lance ou stagiaires sont depuis quelques semaines en attente de titularisation ou changement de statut.

Que se passe-t-il au sein de la deuxième chaîne publique. Selon des informations concordantes, plusieurs journalistes free-lance ou stagiaires sont depuis quelques semaines en attente de titularisation ou changement de statut. Un problème qui commence sérieusement à peser sur la rédaction au moment où les journaux télévisés prennent de l’ampleur avec une édition en amazigh sans compter les nouveaux magazines d’information. Résultat, on travaille à flux tendu et la chaîne risque de perdre des compétences. A l’heure où nous mettions sous presse, Mostapha Benali, DG de la chaîne, était injoignable. Contactée au téléphone par La Vie éco, Samira Sitaïl, directrice de l’information, a, pour sa part, souhaité «ne pas commenter une information qui relève de la gestion interne de 2M». Affaire à suivre.