Les Italiens débarquent à  Meknès

elle accueille le Xe Pont de la fraternité

Quelques semaines seulement après le succès du salon de l’agriculture, Meknès s’apprête à abriter un autre événement de taille. La ville accueillera en effet le Xe Pont de la fraternité, événement musical créé à l’origine par la Fondation italienne Ravenna Festival, au lendemain des bombardements de la ville de Sarajevo dans les années 1990. Meknès en concurrence au départ avec deux autres villes marocaines, Casablanca et Rabat, et qui doit sa sélection au lobbying actif de son wali, devra accueillir le 17 juillet prochain une importante délégation italienne, comme l’indique Ahmed Fouad El Filali, représentant de la fondation au Maroc, chargé de l’organisation.

La délégation italienne comptera en effet plus de 490 personnes. Outre les membres de l’orchestre et du chœur (220 personnes), 180 autres participants seront présents dont Marco Tronchatti Provera, président de Telecom Italia et patron de Pirelli, des hommes politiques de tout bord, des hommes de l’art et de la culture mais aussi du business. La ville profitera d’une large couverture médiatique puisque 50 journalistes italiens de différents médias feront également le déplacement.

Au départ, deux sites historiques de la ville, place Lahdim et Sahrij Souani, étaient en concurrence pour abriter le concert qui sera transmis le lendemain (18 juillet) par Rai International qui a dépêché 50 techniciens pour les besoins de l’opération . Le choix des responsables de la fondation s’est finalement porté sur la place Lahdim où les travaux de préparation avancent à un rythme soutenu pour être au rendez-vous. Notons au passage que cette opération profitera aussi à d’autres villes, puisque les équipes de la Rai sont déjà sur le terrain pour réaliser des reportages dans d’autres villes du pays. Meknès, longtemps à l’ombre, s’est fait, en l’espace de quelques mois, une place sous les feux de la rampe.

Meknès doit sa sélection au lobbying actif de son wali.