Les hauts fonctionnaires seront recrutés sur concours

L’administration s’est décidée à corriger une injustice qui concerne les modalités de recrutement des jeunes diplômés. Aujourd’hui, les diplômés éligibles aux échelles 10 et moins sont recrutés sur concours tandis que ceux éligibles aux échelles 11 et plus, notamment ingénieurs et docteurs d’Etat, le sont sur dossier ou sur titre. Ce qui est doublement injuste. Le ministère de la Modernisation des secteurs publics prépare une loi prévoyant notamment le recrutement sur concours pour toutes les échelles y compris la 11 et plus. Ce qui permettra de corriger une deuxième injustice de taille : depuis quelques années, avec la mode des grèves des diplômés, ingénieurs et docteurs chômeurs, ceux qui manifestent sont les premiers recrutés. Du coup, d’autres diplômés sont exclus de ce recrutement pour n’avoir pas manifesté.
L’Administration a donc décidé de mettre fin à cette situation avec un projet de loi généralisant le concours qui comporte, de surcroît, une autre nouveauté. Les administrations et ministères ne recruteront plus séparément mais de manière groupée. Ainsi, pour des ingénieurs informaticiens, par exemple, les besoins de tous les ministères seront inventoriés et un seul concours sera organisé. Ceux admis au concours seront par la suite dispatchés sur l’ensemble des ministères en fonction des besoins. La mesure présente un double avantage. Le premier est que les administrations devront justifier leurs besoins en tel ou tel profil et donc estimeront mieux leurs besoins. Et surtout, aussi, un concours unique permettra à l’Etat de faire des économies d’échelles. C’est important par les temps qui courent !.