Le RNI adopte Bayn

La fièvre des télécoms n’épargne personne au Maroc, pas même les partis politiques. C’est qu’au RNI, selon des sources internes à ce parti, on envisage d’acheter un grand stock de packs Bayn du nouvel opérateur Wana pour les distribuer aux différentes coordinations régionales, notamment les équipes chargées de mener les campagnes sous les couleurs du RNI en vue des législatives.

Certes, c’est un moyen de rester constamment en contact et au courant de ce qui se passe en région, mais l’idée est surtout dictée par un souci d’économie. «Pendant la campagne électorale, la facture de téléphone explose, explique un cadre du RNI, et il faut limiter les frais». La solution est alors toute trouvée : ce sera des packs Bayn et le RNI compte profiter de l’offre promotionnelle de Wana qui permet jusqu’à fin juillet de communiquer gratuitement entre gens du même bord. L’idée est originale et devrait donner à réfléchir aux opérateurs télécoms. Certes, le marché est éphémère puisque limité à une campagne électorale, mais cela permettra toujours de générer du trafic et du chiffre d’affaires. Pourquoi pas des packs élections ? Il faudra juste s’assurer que les téléphones achetés seront effectivement remis aux militants et non… aux électeurs potentiels. Autrement ce serait de la corruption «aâyne bayne».