Hausse du crédit bancaire de plus de 3% en décembre 2018 (BAM)

Le rythme annuel de progression du crédit bancaire a affiché une hausse de 3,2% en décembre 2018, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

La répartition du crédit bancaire par objet économique fait ressortir que les facilités de trésorerie ont augmenté de 6,2% après 1,7%, traduisant des hausses de 2,4% et de 14,7% de celles accordées aux entreprises privées et publiques après des replis respectifs de 0,6% et de 8%, précise BAM dans une note sur ses indicateurs clés des statistiques monétaires de décembre 2018.

Quant au rythme de croissance des prêts à l’équipement, il s’est accéléré de 1,2% à 2%, alors que celui des crédits à la consommation est passé de 5,8% à 6,1%, relève la même source, notant que le taux d’accroissement des prêts à l’immobilier est, toutefois, revenu à 3,6% après 3,8%.

Par secteur institutionnel, la progression des concours au secteur non financier s’est accélérée de 2,3% à 3,1%, fait savoir BAM qui explique cette évolution essentiellement par l’accroissement de 2,7% après 2,2% des concours au secteur privé, avec une hausse de 0,5% après une baisse de 0,3% des prêts aux sociétés non financières privées et une augmentation de 5,2% après 5% de ceux aux ménages. Ladite note fait également état d’une progression des crédits aux sociétés non financières publiques de 4,2% en décembre contre 2,3% en novembre. En glissement mensuel, le crédit bancaire s’est amélioré de 2,6% en décembre, reflétant l’accroissement de l’ensemble de ses composantes, à l’exception des prêts immobiliers qui sont restés stables d’un mois à l’autre. En effet, les facilités de trésorerie se sont accrues de 4,7%, les concours à l’équipement de 0,7% et ceux à la consommation de 0,2%.

(Avec MAP)