Eqdom victime de la réorganisation de Leoni Maroc

Suite au plan de licenciement économique mené par le cà¢bleur allemand Leoni au mois de septembre, les salariés ayant contracté des crédits conventionnés, notamment chez la société de financement Eqdom, sont depuis trois mois en cessation de paiement.

Selon une source proche de l’entreprise, le montant des impayés est estimé à 18 millions de DH. La filiale de la Société Générale Maroc a engagé des négociations avec Leoni, juste après l’annonce par cette dernière de la fermeture de son usine de Bouznika, mais à ce jour aucune solution n’a encore été trouvée.