Emploi et formation des jeunes : les rencontres régionales se poursuivent

Ayant pour objectif d’appuyer l’intégration des jeunes dans le tissu économique local, les rencontres régionales de l’emploi et la formation se poursuivent. Ce mardi 6 Mars, c’est au tour de Casablanca-Settat de les accueillir.

La tournée régionale de l’emploi et de la formation se poursuit. Après Marrakech-Safi, Dakhla-Oued Eddahab, l’Oriental et Guelmim-Oued Noun, c’est au tour de Casablanca-Settat, ce mercredi 6 Mars, d’abriter la rencontre sur l’emploi et la formation. Lancés par le gouvernement, ces rencontres sont issues de la coopération avec la Banque mondiale et engageant la participation des autorités et acteurs locaux. Ils ont un double objectif : lancer un programme d’appui à l’intégration économique des jeunes ainsi que d’adapter les stratégies d’emploi aux besoins régionaux.

Ce programme s’appuie sur trois axes. Le premier porte sur la mise en place d’un système, qui ambitionne d’améliorer l’accès des demandeurs de travail au marché à travers la création des espaces d’emploi au niveau des préfectures et des provinces relevant des régions.

Le deuxième axe consiste à développer un système de l’auto-emploi, et ce via la mise en place de plusieurs centres de soutien à la création des entreprises. Ces centres auront pour mission d’assurer le pré et post-accompagnement des porteurs de projets.

Le troisième axe consiste à renforcer les capacités des secteurs et des acteurs impliqués dans le suivi des projets.

Pour la rencontre régionale de Casablanca-Settat, qui va se tenir  au siège de la région, il est prévu que deux ministres délégués soient présents, le wali ainsi que le président de la région.

Des échanges seront menés autour de quatre ateliers de travail. Le premier portera sur le potentiel de la création d’emplois. Il sera animé par Hamid El Othmani, président de la commission talents, formation et employabilité de la CGEM. Abdelmoumen Talib, directeur de l’Académies régionale de l’éducation et la formation professionnelle (AREF de Casablanca-Settat), traitera du potentiel  formation. Zaid Ahamam, directeur régional de l’ANAPEC, abordera le potentiel intermédiation.

Le quatrième atelier, qui sera animé par Fatima Zahra El Mokhtari, Chef de division promotion et coopération au CRI Casablanca-Settat, discutera du potentiel entrepreneuriat.