Couverture médicale pour 42 000 imams

Bonne nouvelle pour les imams. Le gouvernement prévoit l’extension de la couverture médicale à leur profit. N’ayant pas de statut spécifique, ils relèvent tantôt du ministère des Habous tantôt des collectivités locales. Ils représentent un effectif de 42 000 personnes dont le salaire mensuel moyen est à peine supérieur à 900 dirhams. En plus de cela, ils ne disposent d’aucun contrat de travail les liant avec un employeur privé ou public ! Une situation qui est à la limite de l’illégalité. Pour réparer en partie cette injustice, le gouvernement songe à les faire bénéficier de la couverture médicale.
Une commission, présidée par Abdelouahed Khouja, secrétaire général du ministère de l’emploi, a été mise en place pour plancher sur l’élaboration d’un régime de couverture devant tenir compte de toutes les spécificités de leur corps. Les contours de cette couverture ne sont pas encore totalement connus. Les travaux de la commission en sont encore à leur début mais, selon des sources proches du dossier, les imams pouraient bénéficier d’un régime proche de celui des artistes ! Ce dernier stipule que les cotisations sont versées par le ministère de tutelle. Dans ce cas, c’est le ministère des Habous qui devra mettre la main à la poche. Affaire à suivre…