90 MDH pour la mise à  niveau du CHU de Casa

La mise à niveau de l’hôpital Ibn Rochd (Centre hospitalier universitaire – CHU- de Casablanca) coûtera près de 90 MDH. Le premier chantier concerne la construction d’un pôle de cardiologie médico-chirurgicale doté d’une unité de soins intensifs/réanimation et d’une unité chirurgicale pour une enveloppe globale de 25 MDH. Ce nouveau pavillon ouvrira ses portes en mars 2005. Le deuxième chantier concerne le centre des brûlés qui sera opérationnel en juin 2005 (20 MDH financés par la fondation Mohammed V) et le réaménagement du quartier des urgences.
L’autre événement en vue concerne le SAMU de Casablanca qui commencera à prendre forme avec l’ouverture, dès novembre, d’un centre de régulation qui organisera les flux des hospitalisés des urgences et optimisera les destinations et les prestations.
Concernant le pôle d’oncologie, auquel une enveloppe de 50 MDH a été réservée, l’appel d’offres a déjà été lancé, apprend-on auprès des responsables du CHU.
Notons que le budget d’investissement de ce dernier est fortement soutenu par les bienfaiteurs. En 2003, 14 associations y ont engagé près de 22,3 MDH. Une manne qui soulage le budget du CHU structurellement déficitaire en raison principalement du nombre d’indigents et d’exemptés de paiement qui sollicitent ses services et qui ont représenté, en 2003, plus de 72 % des patients du CHU, soit un déficit de 155 MDH