8000 hectares de forêts partis en fumée en 2004

Ce sont près de 8 000 ha de forêts qui sont partis en fumée en 2004 à  cause des incendies. Un bilan dressé récemment par le haut commissariat aux Eaux et forêts et remis aux élus fait ressortir des éléments intéressants.

Ce sont près de 8 000 ha de forêts qui sont partis en fumée en 2004 à cause des incendies. Un bilan dressé récemment par le haut commissariat aux Eaux et forêts et remis aux élus fait ressortir des éléments intéressants. Ainsi on y découvre que le Maroc a connu 652 feux de forêts qui ont détruit 7 944 hectares. La quasi-totalité des feux de forêts, soit 610, ont eu lieu entre juin et septembre. Au mois d’octobre, après la période estivale, on a enregistré tout de même 17 feux de forêts et la destruction de 88 hectares. Un des passages les plus intéressants de ce rapport est celui consacré au hit-parade des régions les plus touchées. La palme en termes de superficies dévastées revient à Chaouen et sa région où 2 900 ha de forêt ont été détruits dans 42 incendies. Ensuite, il y a Sidi Kacem, avec 1 512 ha et 6 incendies.
Quant au classement en termes d’ampleur, le sinistre majeur de 2004 reste incontestablement l’incendie dit d’Izaren, le 23 août, qui a détruit 382 hectares de forêts entre Chaouen et Sidi Kacem. Cet incendie avait mobilisé près de 700 personnes et 9 avions qui ont mis trois jours pour maîtriser le feu. Pourtant, il semble qu’il ne faudrait pas s’inquiéter outre mesure car selon les chiffres fournis par le haut commissariat, les 8 000 ha perdus cette année ne représentent en fait que 0,08% du domaine forestier du pays. A titre d’exemple, le Portugal perd chaque année 2% de ses forêts et a perdu jusqu’en juillet 2004 près de 108 000 hectares. Rassurant ? Non, nous avons quand même perdu 8 000 ha de forêts