660 000 passagers en dix mois pour Atlas Blue

Le programme de développement à court terme d’Atlas Blue est ficelé. La compagnie low cost, filiale de la RAM, prévoit l’ouverture l’année prochaine de nouvelles dessertes sur Manchester, Nice, Vienne et Moscou. Parallèlement, elle renforcera sa flotte avec «l’introduction en 2006 d’un septième avion de nouvelle génération pour le développement de la compagnie, tant sur les marchés actuels que sur des nouveaux marchés», confie à La Vie éco Zouhair Elaoufir, directeur général d’Atlas Blue. Le management de l’entreprise affiche une grande satisfaction. Les réalisations le confortent dans sa position. La toute jeune compagnie a transporté 660 000 passagers entre novembre 2004 et fin août 2005. Parallèlement, une nouvelle organisation a été mise en place suite au déménagement, fin août, dans un nouveau terminal à l’aéroport de Marrakech. Un plateau de bureau de 1 500 m2 configuré en «open space» et une distribution moderne et efficace des fonctions. «Une des résultantes majeures étant le gain de temps dans la prise de décision puisque toute la chaîne décisionnelle est sur le même espace qui lui-même se trouve à l’aéroport de Marrakech où se déroulent la majorité de nos opérations d’exploitation», explique M. Elaoufir. Bon vent