50 000 baraques à  détruire en 2007

L’année 2007 sera cruciale pour le programme national «Villes sans bidonvilles» (VSB). En effet, le gouvernement s’est fixé pour objectif la démolition de pas moins de 50 000 baraques.

L’année 2007 sera cruciale pour le programme national «Villes sans bidonvilles» (VSB). En effet, le gouvernement s’est fixé pour objectif la démolition de pas moins de 50 000 baraques. Les pouvoirs publics comptent mettre les bouchées doubles pour tenir ces promesses. Cet engagement signifie aussi que le ministre de l’habitat et ses collègues s’engagent à reloger ou recaser autant de ménages.
Si actuellement 62 villes disposent d’ores et déjà de leurs conventions VSB signées entre le département de tutelle, les collectivités locales et les populations concernées, toutes ne progressent pas au même rythme.
Ainsi, parmi les premières villes qui seront déclarées définitivement débarrassées des bidonvilles figure Meknès, dont le dernier programme de résorption de l’habitat insalubre a été présenté cette semaine au Souverain. Sur la liste des autres cités qui seront également déclarées «Villes sans bidonvilles» courant 2007 l’on retrouve, entre autres,Tanger, Tétouan et Asilah.
Reste qu’en dépit de la volonté affichée pour mener à bien ce programme, ce dernier enregistre quelques retards. C’est le cas de Fès, par exemple, qui initialement devait se débarrasser de ses bidonvilles en 2007, mais qui ne le sera certainement pas avant 2009, voire 2010. Ce retard est à imputer au processus de déroulement du relogement.