Rebab Company : Baisse des dividendes remontés de SFPZ
15 mai 2012
Lavieeco (26004 articles)
Partager

Rebab Company : Baisse des dividendes remontés de SFPZ

Après avoir signé un excellent exercice 2011, Rebab Company renoue avec la baisse de la profitabilité sous l’effet de la chute des dividendes remontés de sa principale participation, SFPZ.

Retour à la baisse de la profitabilité pour Rebab Company. Après avoir signé un excellent exercice 2010, marqué par des dividendes perçus en forte hausse et des cessions à forte plus-values de titres de placement, le holding dont la seule paricipation consiste en la Société de fonderie de plomb de Zellidja (SFPZ) fait état en 2011 d’un net recul de ses revenus. En effet, son chiffre d’affaires, approximé par les produits d’exploitation, a fondu de 46%, à 1,9 MDH. En cause, la baisse des dividendes perçus de SFPZ, qui passent de 2,1 à 1,3 MDH après un exercice 2010 marqué par la flambée du cours du plomb à l’international, ainsi que le recul des produits d’intérêts de 1,3 million à 480 000 DH.

Dans ces conditions, et compte tenu de dotations d’exploitation en forte augmentation qui n’ont pas manqué de tirer à la hausse l’ensemble des charges opérationnelles, le résultat d’exploitation de la société chute de 55% pour s’établir à 1,3 MDH. Du coup, la marge opérationnelle perd 14,5 points, à 68%.

Au niveau des produits non récurrents, Rebab Company a réalisé le même niveau de cession des titres de placements qu’en 2010, soit 3,6 MDH. Mais avec une valeur nette des amortissements des titres cédés en forte augmentation, le résultat non courant baisse de 6%, à 3,1 MDH. Au final donc, le résultat net recul de 29%, passant de 6,2 à 4,4 MDH.

Notons que malgré cette baisse de la capacité bénéficiaire, les fonds propres de Rebab Comany s’apprécient de 9% pour atteindre 50 MDH. Cela résulte du report à nouveau de l’intégralité du bénéfice de l’exercice 2010 (6,2 MDH), la société n’ayant procédé à aucune distribution de dividende l’année dernière.

Lavieeco

Lavieeco