Vidéosurveillance à Casablanca : la deuxième phase sera bouclée fin 2021

Pour un budget de 460 millions de DH, outre les 210 caméras déjà installées, 390 autres seront mises en place à Casablanca. La deuxième phase, qui est en cours de lancement, sera bouclée fin 2021.

Dans deux ans, 600 caméras seront installées à Casablanca, pour garantir la sécurité des Casablancais et de gérer le système de circulation. Pour quel budget ? 460 millions de DH permettant, entre autres, l’installation de 390 caméras au niveau des grands boulevards de la capitale économique.

Une première phase de ce projet a bel et bien été bouclée. Elle a porté sur la construction d’un bâtiment, abritant le poste central, dont la livraison a été effectuée fin 2017. Dans le cadre de la même phase, 210 caméras ont été mises en place.

Ces caméras « aideront à mieux surveiller et sécuriser l’espace public d’une part et, d’autre part, à être proactif et mieux orienter les efforts sur le terrain », selon une note de Casa Transports.

Pour ce qui est du système de gestion de la circulation, il consiste à « doter la ville de détecteurs intelligents qui remonteront l’état de la circulation et du trafic sur les axes et proposeront des plans de feux adaptés pour fluidifier la circulation et réduire la congestion ».

La seconde phase du projet est programmée pour une mise en service « selon deux échéances : fin 2020 et fin 2021 », s’engage la SDL. L’amorçage de cette deuxième phase porte sur les études de conception et le suivi des travaux. Et ce, à travers un appel d’offre pour la désignation d’un prestataire pour la maîtrise d’œuvre, portant sur la réalisation de la deuxième phase du poste central.

L’ouverture des plis de ce marché a eu lieu le 16 mai 2019. Une commission d’évaluation est en train d’étudier les dossiers, indique une source autorisée à Casa Transports.