Casablanca : de nouveaux scénarios tarifaires pour les transports en commun

La mise en vente du ticket combiné (tramway+bus), envisagé depuis quelques années mais qui se fait toujours attendre, y figure. Le redéploiement des grands taxis aussi.

L’extension urbaine et la forte croissance démographique pressenties à l’horizon 2030 poussent les autorités de Casablanca à repenser l’écosystème des transports en commun. La société de développement locale « Casa Transports » vise à améliorer la mobilité dans la ville, à l’image de l’expansion en marche des lignes de tramway ou encore de l’introduction en 2021 de deux lignes de bus à haut niveau de service (BHNS).

Autant de projets de mobilités sur le territoire de l’Etablissement de coopération intercommunale «Al Baida» (Casablanca, provinces de Nouaceur, de Médiouna et la préfecture de Mohammedia) et qui sont pris en compte par le Plan de déplacements urbains, dont l’actualisation est en cours pour l’adapter à l’horizon 2030. Les premiers résultats de l’étude autour ce dernier ont été exposés le 16 janvier dernier.

Parmi les projections dévoilées par l’étude, on retrouve une proposition de scénario tarifaire évolutif (2020-2025) pour les TSCP (Transport collectif en site propre, ci-dessous les différentes lignes de tramway) et les bus. Le prix du ticket combiné (tramway+bus), envisagé depuis quelques années mais qui se fait toujours attendre, y figure. Les prix proposées varient peu de ceux actuels, car « en adoptant une tarification incitative, il sera possible d’augmenter de 63% la clientèle du Tramway et du bus en 2025 par rapport à 2017», est-il expliqué par le développeur local.

 

                                                                                   *Les abonnements bus sont mensuels

Grands taxis, sujets à de futurs redéploiements?

Dans le même ordre d’idées, l’amélioration de la mobilité urbaine (et des revenus générés par les TC) passera également par le redéploiement partiel des grands taxis sur de nouveaux trajets. Cette manœuvre permettra, selon Casa Transports, d’améliorer le résultat d’exploitations des bus et des TSCP (L5 et L6 du BHNS incluses) comme le montre le tableau suivant :

Ce redéploiement envisagé s’inscrit dans la continuité du changement au niveau de l’offre des grands taxis (et des bus) depuis quelques années. Les grands taxis jouent un rôle très important sur les quartiers périphériques comme Al Qods (aux enjeux futurs de desserte qualifiés de très importants), Hay Hassani ou encore pour la liaison avec Mohammedia.