Tramway. Risques de perturbations à Casablanca
8 octobre 2018
Lavieeco (25578 articles)
Partager

Tramway. Risques de perturbations à Casablanca

Les essais de la T2 de Casablanca peuvent provoquer des perturbations sur la fréquence de passage des tramways, indique RATP Dev, en charge de l’exploitation du réseau Tramway à Casablanca.

« Ces tests, obligatoires et incontournables, sont étroitement liés aux systèmes de la ligne T1, en vue de la mise en cohérence de l’ensemble des systèmes du réseau », explique RATP Dev dans un communiqué diffuse lundi 8 octobre.

Les incidents pouvant y résulter, « quoique inévitables lors de cette marche à blanc, sont maîtrisables à court terme. Les équipes du projet et de l’exploitation sont mobilisées afin d’achever cette phase de tests dans les meilleurs délais, et ainsi, minimiser son impact sur les voyageurs », poursuit-on.

La deuxième ligne du tramway de Casablanca desservira, sur une longueur de 22,5 km, 9 arrondissements comptant une population de 1.058.220 personnes et un couloir direct de 450.000 habitants.

Elle traversera en une durée d’environ 1 heure 03 minutes, l’axe Ain Diab, Hay Hassani, Beauséjour, Anoual, El Fida, Mers Sultan, Hay Mohammadi et Ain Sebaa puis Sidi Bernoussi et pourra transporter jusqu’à 170.000 voyageurs par jour. Dotée de deux points de correspondance avec la ligne T 1, à savoir dans les stations Abdelmoumen et Ibn Tachfine, elle comportera 33 stations voyageur.