Tourisme : le marché chinois se tasse

Le nombre de touristes chinois ayant visité le Maroc en 2018 s’élève à 180 000. Les prémices de l’année 2019 n’augurent pas une croissance exponentielle des arrivées.

Les professionnels témoignent déjà d’un tassement du marché chinois qui se caractérise par des marges qui se rétrécissent à cause du goût très prononcé des TO chinois pour la négociation (des prix des chambres, des prestations et de la restauration). Royal Air Maroc pourrait changer la donne avec l’ouverture d’une ligne directe Casablanca-Pékin opérée par dreamliner dès novembre 2019. Encore faut-il accompagner cette nouvelle ligne par une signalétique en mandarin dans les aéroports, mais aussi dans certains hôtels et établissements touristiques. La croissance ne sera alors plus due à l’effet suppression de visa mais plutôt à une réelle montée en gamme et une légère adaptation de la destination Maroc aux goûts des touristes de l’Empire du milieu.