Tourisme : la zone hôtelière du Founty sous-valorisée

Spéculation, lourdeurs administratives, cherté… C’est le constat qui a été fait mardi soir à Agadir, lors d’une rencontre organisée par le Conseil régional du tourisme du Souss Massa sur la problématique du foncier dans l’acte d’investir dans le secteur du tourisme dans la station balnéaire.

C’était l’occasion, pour se pencher notamment sur le développement de l’aménagement de la zone hôtelière du Founty. Malgré les engagements pris, cette localité reste encore sous valorisée. Selon les représentants de la SMIT (Société marocaine d’ingénierie touristique) présents à la rencontre, ce sont plus de 4000 lits qui n’ont jusqu’à maintenant pas été réalisés. Les professionnels du tourisme, estiment pour leur part que la valorisation de la zone hôtelière ne dépasserait pas 65%, sachant que la capacité litière de la zone est de 15000 lits. Quand on sait que la commercialisation de cette zone a commencé en 1980, pour être par la suite suspendue jusqu’en 1997, on ne peut que dire que la valorisation du site a traîné. Et ce malgré les recours engagés en justice contre plusieurs attributaires défaillants qui n’ont pas respecté leurs engagements contractuels. On se souvient encore qu’en 2012 la SMIT avait engagé 14 procès pour non respect des clauses de valorisation.

Comment inciter les bénéficiaires à valoriser d’une manière ou d’une autre leur terrain? Difficile quand des participants au débat parlent d’opportunité dépassée dans le site. Justement, selon une source bien informée, un nouveau cahier de charges de la zone serait en cours d’élaboration pour trouver une issue à la situation de ce site. Mais les représentants de la SMIT, présents à la conférence ne sont pas exprimé sur cette démarche.