Réflexion autour des leviers de l’intégration intra-régionale en Afrique

Le groupe Attijariwafa bank a lancé le Forum international Afrique Développement à l’intiative de son actionnaire de référence, le fonds d’investissement panafricain Al Mada. Plus de 1 500 opérateurs économiques et institutionnels internationaux de 30 pays y prendront part. Les délégations officielles de 8 pays africains vont présenter les plans nationaux de développement et les grands projets d’investissement.

Le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank organise la 6e édition du Forum international Afrique Développement (FIAD) les 14 et 15 mars à Casablanca. Cette année, le groupe a choisi d’explorer la question de l’intégration régionale et des enjeux de croissance du continent en retenant le thème : «Quand l’Est rencontre l’Ouest». Désormais considéré comme l’une des plateformes de référence en faveur du dialogue, de la promotion des investissements et du commerce intra-africain, le forum prévoit de réunir pour cette 6e édition, plus de 1500 opérateurs économiques et institutionnels internationaux de plus de 30 pays. Dans cette édition, les projecteurs seront braqués sur les reconfigurations économiques mondiales actuelles, les enjeux et les opportunités de développement du continent ainsi que le projet de la Zone de libre-échange continentale. Selon les organisateurs, les participants au forum s’attèleront à examiner les ressorts de l’intégration intra-régionale en termes de création de valeurs et d’opportunités d’affaires. Quatre séances plénières animées par des officiels, des financiers et des experts de haute facture seront tenues. Elles feront la lumière sur les leviers d’accélération de l’intégration régionale, et de l’amélioration de la création de valeurs. Les conférenciers essaieront d’apporter des éléments de réponses à des questions cruciales pour l’avenir du contient : Comment mieux connecter les sous-régions, en particulier l’Afrique de l’Est et de l’Ouest ? Comment repositionner la jeunesse africaine au cœur de l’action et de la création de valeurs. Les débats des plénières s’intéresseront aussi à l’entreprenariat féminin et aux défis de la durabilité à travers deux tables rondes consacrées à l’initiative «Stand Up For African Women Entrepreneurs» (SUFAWE) et au «Positive Impact», garant d’une croissance solidaire et responsable.

Plus de 7 500 opérateurs de 36 pays réunis et plus de 17 000 rendez-vous d’affaires organisés depuis 2016

Autre moment fort du forum, le «marché de l’investissement» verra la participation de 8 délégations africaines (Cameroun, Côte d’Ivoire, Égypte, Éthiopie, Kenya, Mali, Rwanda et le Maroc) pour présenter les plans nationaux de développement et les banques de projets d’investissements de leurs pays respectifs. Par ailleurs, le FIAD offrira, à l’instar des éditions précédentes, l’opportunité aux participants pour le réseautage d’affaires à travers des centaines de rendez-vous B to B préalablement organisés par le club. L’objectif étant d’identifier les leviers concrets de développement et générer des partenariats. «Ce rendez-vous est aussi un moment de célébration où convergent les énergies africaines pour participer à la concrétisation d’un esprit solidaire et confiant en ses propres forces», ajoute le comité d’organisation.

Rappelons que le groupe Attijariwafa bank a lancé le Forum international Afrique Développement en 2010 à l’initiative de son actionnaire de référence, le fonds d’investissement panafricain Al Mada, investi dans une stratégie intra-africaine d’envergure. Depuis sa création, le FIAD a rassemblé plus de 7500 opérateurs de 36 pays et généré plus de 17 000 rendez-vous d’affaires et suscitant, d’édition en édition, davantage d’impact à travers des intérêts concrétisés d’opérateurs économiques du continent et de ses partenaires. Dans ce contexte, les précédentes éditions du FIAD ont tenté de répondre aux préoccupations majeures des opérateurs économiques et aux évolutions structurantes des plans nationaux de développement des pays du continent.

L’émulation grandissante des opérateurs économiques dans le cadre des travaux du forum a abouti à la création du Club Afrique Développement en 2016, dont la vocation est de maintenir dans la durée la dynamique des échanges en dehors des temps du forum. Le Club Afrique Développement a mené, depuis, 15 missions multisectorielles dans 10 pays du continent à travers le réseau du groupe Attijariwafa bank, avec la participation de plus de 2000 chefs d’entreprises de 12 pays d’Afrique.