Ralentissement de la croissance du crédit bancaire à 1,2% en novembre 2018

Le rythme annuel de progression du crédit bancaire a légèrement décéléré à 1,2% en novembre 2018, indique Bank Al-Maghrib (BAM).

Par objet économique, le taux de progression des prêts à l’équipement est revenu de 3,4% à 1,1% et celui des crédits à la consommation de 5,8% à 5,5%, précise BAM dans une note sur ses indicateurs clés des statistiques monétaires novembre 2018.

Les concours à l’immobilier ont, quant à eux, enregistré une augmentation de 2,4% après 2,1%, recouvrant un accroissement de 3,6% après 2,9% des prêts à l’habitat et une accentuation de la baisse des concours à la promotion immobilière de 3% à 4%, fait savoir la même source

Les facilités de trésorerie ont progressé de 1,7% après une baisse de 0,2%.

Par secteur institutionnel, l’évolution des concours au secteur non financier a ralenti de 2% à 1,8%, reflétant une décélération du rythme de progression des crédits aux sociétés non financières publiques de 5,9% à 2,3% et une baisse des concours aux entreprises privées de 0,3% après celle de 0,4% en octobre, relève BAM.

En revanche, les prêts alloués aux ménages se sont inscrits en hausse de 3,8% après 3,6%.

Le crédit bancaire a affiché une hausse de 0,1%, en glissement mensuel, porté par l’ensemble de ses composantes, à l’exception des crédits à la consommation dont l’encours est resté inchangé d’un mois à l’autre.

Concernant les facilités de trésorerie, elles ont marqué un accroissement de 0,2%, les prêts à l’équipement de 0,4% et les concours à l’immobilier de 0,2%.