Production d’olives record dans la région Marrakech-Safi

La région Marrakech-Safi enregistre durant la campagne actuelle une production record d’olives estimée à 487.000 tonnes, soit environ 24 % de la production nationale, selon un rapport de la Direction régionale d’agriculture (DRA) au niveau de Marrakech-Safi.

Comparée à la production de 2008 (182.000 tonnes), l’augmentation réalisée s’élève à 167 %, indique le même rapport, précisant que cette performance est le couronnement du programme de développement de cette filière mis en place au niveau de la région depuis 2009 dans le cadre du Plan Marc Vert (PMV).

En effet, 55 projets ont été lancés depuis 2009, dont 30 projets pilier I et 25 projets d’agriculture solidaire pilier II, qui créent annuellement au niveau des exploitations 13 millions de journées de travail sans compter les emplois générés à l’aval et dans les services liés à la filière.

Ces projets ont boosté l’investissement au niveau de la filière pour atteindre 2,4 milliards de DH (MMDH), dont 1,4 MMDH à travers les projets pilier I et 1,03 MMDH dans le cadre des projets pilier II.

Le déploiement de ces projets a permis une extension de la superficie oléicole régionale de plus de 50.000 ha, soit 150 % de l’objectif tracé à l’horizon 2020. L’aval de la filière a bénéficié également d’importants investissements mobilisés dans le cadre du Plan Agricole Régional (PAR) à travers la mise en place d’une importante infrastructure de valorisation des olives (503 unités de trituration des olives et 23 conserveries).

Les impacts sont tangibles, cette filière connait une nette croissance pour se placer comme principale filière arboricole, au niveau régional, avec une superficie de 223.600 ha, soit 20 % de la superficie oléicole nationale.

La contribution de la région à la production nationale ne cesse de s’améliorer et sa part dans les exportations nationales est très importante (64% aux exportations nationales de conserves d’olives et 24% aux exportations de l’huile d’olive).

Cette province concentre à elle seule une superficie d’olivier de 76.000 hectares et contribue à hauteur de 38 % à la production régionale. La commune territoriale d’El Attaouia constitue en fait l’équivalent d’une bourse d’olives convoitée par les principaux opérateurs de ce produit à l’échelle nationale.