Plan Maroc Vert : plus de 15 milliards de dirhams mobilisés

La moitié des projets a absorbé 80% des financements, Le plan a permis
la création de 77 000 emplois permanents et l’irrigation de 370 000 hectares.

Les financements accordés par les bailleurs de fonds internationaux au titre du Plan Maroc Vert (PMV) ont dépassé le cap de 15 milliards. C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, lors de la 4e table ronde de coordination avec les bailleurs de fonds internationaux qui a eu lieu à Skhirat.
Selon le ministre, 65% des ressources ont été décaissés, et environ la moitié des projets engage 80% de ces financements qui «sont à un stade d’exécution avancé». Il a également réclamé l’appui technique de partenaires dans les nouveaux projets à travers plus de flexibilité administrative. Chose qui permettra d’améliorer le suivi, la coordination et l’exécution des programmes engagés depuis le démarrage du PMV. A cela s’ajoutent de nouveaux projets qui relèvent de la R&D, la sécurité sanitaire, la formation et le développement rural.

M. Akhannouch s’est également exprimé à propos des avancées du PMV. Après cinq années d’existence, ce plan a permis la création de 77 000 emplois permanents et l’irrigation de 370 000 hectares de terres par des techniques économes en eau. S’agissant de l’agriculture solidaire, 430 projets ont été initiés pour un investissement total de 12 milliards de DH, ce qui représente 80% de l’objectif intégral. Ces projets seront profitables à 530 000 bénéficiaires. Le ministre a aussi déclaré que l’autosuffisance s’est nettement améliorée pour la majorité des filières agricoles. Ainsi, le taux de couverture de la demande en produits de base par la production nationale a atteint 100% pour les viandes rouges et blanches, les œufs ainsi que les fruits et légumes.
Toujours dans le cadre du PMV, le ministre a souligné l’importance de la mobilisation de fonds supplémentaires pour les divers chantiers ouverts, avec comme objectif d’assurer la continuité de la dynamique de développement agricole et d’appuyer la sécurité alimentaire du Maroc durablement.